Confection de la voile
La tâche pourrait sembler ardue au premier abord mais avec un peu de patience et....d'expérience quiconque se lance dans cette aventure peut (et doit) arriver au bout. Ce fut le cas de José R.

Le problème c'est que la couture n'est pas la passion de J.R., loin s'en faut ! Coudre à la main passe encore, mais coudre à la machine....quelle galère mes amis (d'après le témoignage de l'acteur). A l'entendre, J.R. serait prêt à nous confier qu'on ne l'y reprendra plus......mais nous en doutons. J.R. en est à son deuxième paramoteur perso et comme on dit : << Jamais 2 sans 3 ! >>.
Mais assez de bla bla et passons à l'action...
Les tissus pour spi sont arrivés : 1 m de bleu, 1 m de blanc et 1 m de rouge.
Avant de se lancer il vaut mieux bien lire le plan, pour bien le déchiffrer, surtout que tout est écrit en anglais...
J.R. a commencé par positionner la feuille des panneaux sous le tissu blanc, puis il les a redessinés par transparence sur le tissu blanc. Ces panneaux au nombre de 28, seront découpés puis assemblés cousus pour former la voile.
On fait la même chose avec les tissus bleu et rouge. Le tissu bleu est peu transparent, J.R. a fait les traçages avec un feutre fin.